Jiu Jitsu Brésilien

Le team Shinbudo JJB- ICON Genève est composé d'une équipe extrêmement dynamique menée par Anderson Pereira ceinture noire Icon Jiu-Jitsu Team
Le professeur titulaire dans notre Académie est Ilke Bulut, ceinture noire de la discipline, c'est un formidable compétiteur de niveau internationale

Le team s'entraîne tout au long de l'année aux diverses techniques propres au JJB ainsi qu'aux techniques de grappling.

Un peu d'histoire du JJB

Plusieurs membres de notre team s'entraînent à la compétition et certains ont été titrés lors de rencontres internationales
Esae MaedaC’est en 1914 que le chef d’une colonie d’immigrants japonais : Esae (ou Esai) Maeda plus connu sous le nom du comte KOMA décide de s’installer au Brésil avec sa famille dans la région de Bélem do Para . Il se liera très vite d’amitié avec George Gracie, petit fils d’immigrants Irlandais et homme politique influent de la région pour l’avoir mainte fois aidé dans son désir de s’installer au Brésil.

Très connu au Brésil, pour sa gentillesse, son influence mais surtout pour son érudition, George GRACIE considère le Japonais comme un amis très proche et ce dernier pour l’en remercier (en dépit du secret imposé par la tradition Japonaise concernant les art martiaux de combat) enfreindra les tabous du secret et enseignera sa méthode de combat au fils aîné de Gastao : Carlos Gracie.

Qui est vraiment le Japonais ? Maeda est loin d’être un débutant dans les combats dits : " libres " ; descendant d’une ancienne famille de guerriers samouraï et héritier d’une longue tradition familiale de combattants, c’est un champion réputé imbattable de combat libre, maître d’une des très nombreuses et anciennes école de Ju-Jitsu Japonais. Il se rangera néanmoins comme tous les maîtres du Kodokan de l’époque à enseigner le Judo qui n’est autre que l’application sportive du Ju-Jitsu traditionnel. Ce ne sera qu’à la demande du maître fondateur du Judo : Jigoro Kano que Maeda ira enseigner avec quelques autres maîtres, le Judo sur le continent Américain.

Carlos se montrera un élève absolument exemplaire, son talent ne fait aucun doute et les nombreux enseignements de Ju-Jitsu prodigués par son maître Japonais sont appliqués concencieusement de sa part. Sa facilité et sa passion sont telles qu’il commencera à enseigner le Ju-Jitsu à ses jeunes frères : Osvaldo, Gastao Jr, George et Hélio jusqu’à fonder quelques temps plus tard en 1925 : L’académie de Jiu-Jitsu du Brésil à Rio de Janeiro.

Au fil du temps, la technique s'élabore. Les membres de la famille Gracie se rendirent compte que nombre des prises et autres attaques du Ju-Jitsu Japonais nécessitaient souvent de la force ou une constitution imposante. En effet, destiné à l’origine à une élite impériale de " soldats samouraï " sur-entraîné et sur-sélectionné ; la famille Gracie développa nombre de nouvelles techniques à partir du Ju-Jitsu traditionnel afin de compenser leurs petites tailles physique (ex.Hélio 1m60, 64kg). Améliorant par là les effets de levier et de déséquilibre et mettant l’accent sur une stratégie de combat absolument spécifique, ils créèrent un système pratiquement imbattable : le Jiu-Jitsu Brésilien !

Hommage au maître Hélio Gracie, décédé en janvier 2009


01/10/17
Photo du stage d'été 2017
[Plus]
22/08/17
Détails pour la reprise des cours pour la saison 2017-2018
[Plus]
06/06/17
Reportage Léman Bleu sur la Capoeira
du 4 & 5 juin 2017
[Plus]